Les formations au permis de chasser

1) La pratique  

Les exercices pratiques comportent 4 ateliers et sont notés sur 21 points.

1er atelier : Évolution sur un parcours de chasse simulé avec tir à blanc

2e atelier : Rangement d’une arme de chasse dans un véhicule

3e atelier : Épreuve de tir réel avec un fusil à canons basculants ou semi-automatique

4e atelier : Épreuve de tir à l’arme rayée sur sanglier courant

Pour ces 4 ateliers, tout comportement dangereux est éliminatoire et interrompt l’examen. Les 3 points de comportement général sont attribués au candidat s’il a fait preuve de rigueur (sécurité, manipulation, vigilance…) aux ateliers 1, 3 et 4. 

2) La théorie

Notée sur 10 points

Dix questions théoriques, notées chacune sur 1 point, portent sur la connaissance des thèmes suivants :

1° La faune sauvage et ses habitats
2° La chasse
1° Les lois et règlements concernant la police de la chasse et la protection de la nature
1° Les armes et les munitions

Parmi ces 10 questions, une question éliminatoire porte sur la sécurité.

Pour obtenir le certificat de réussite à l’examen du permis de chasser, le candidat doit totaliser un minimum de 25 points sur les 31 possibles.

Il ne doit pas avoir été sanctionné pour un comportement dangereux aux exercices pratiques ou pour une réponse incorrecte à la question éliminatoire sur la sécurité.

En cas de réussite, l’inspecteur du permis de chasser de l’OFB remet immédiatement au candidat son titre permanent du permis de chasser, ou en cas d’impossibilité de remise de titre permanent, un certificat provisoire de capacité valant permis de chasser valable 2 mois à compter de la date de réussite à l’examen, après l’avoir authentifié.

En cas d’échec, le candidat constitue un nouveau dossier de demande d’inscription à l’examen. Il faut alors noter que le candidat qui a échoué à la deuxième partie théorique ne conserve pas le bénéfice de la partie pratique ; il faudra repasser l’examen entièrement.

De même, les réinscriptions ne sont plus prioritaires et les candidats ayant échoué à un premier examen ne pourront être inscrits à une session suivante que si des places se libèrent.

Cas particulier : la chasse accompagnée

Accessible à toute personne de plus de 15 ans désireuse de découvrir la chasse avant de passer l’examen du permis de chasser, la chasse accompagnée est soumise à autorisation.

Les personnes titulaires et porteuses d’une autorisation de chasser accompagné peuvent pratiquer la chasse en présence et sous la responsabilité civile d’un accompagnateur, titulaire depuis au moins 5 ans du permis de chasser et n’ayant jamais été privé du droit d’obtenir ou de détenir un permis de chasser par décision de justice.

Pour la chasse à tir, la personne autorisée et l’accompagnateur ne peuvent disposer, sur le lieu de chasse, que d’une seule arme pour deux.

Cette autorisation sera délivrée gratuitement et pour une durée d’un an non renouvelable, à compter du 1er juillet 2020, par le Président de la Fédération des chasseurs, pour un an et une seule fois par personne, aux mineurs de plus de 15 ans et aux majeurs, ayant bénéficié d’une formation dispensée par la Fédération Départementale des Chasseurs (pouvant être suivie à partir de l’âge de 14 ans et demi).

Tous les accompagnateurs figurant sur la demande d’autorisation de chasser accompagné doivent avoir suivi une formation à la sécurité à la chasse adaptée à cette responsabilité d’accompagnateur.